Aller au contenu principal
Menu.
  • A-
  • A
  • A+

Etienne Meunier reçoit le prix "Starting Grant Award" du Conseil Européen de la recherche

etienne_meunier.jpg

Etienne Meunier, jeune responsable d'un groupe de recherche, a reçu le prestigieux prix "Starting Grant award" de l'ERC (Conseil européen de la recherche) pour soutenir son projet de recherche intitulé "Déchiffrer les mécanismes par lesquels les inflammasomes répondent aux pathogènes" - Ce 27 juillet, le ERC a annoncé les noms des gagnants.

Notre organisme est constamment exposé à une vaste gamme de micro-organismes, il a développé des mécanismes de défense très sophistiqués qui assurent notre protection. C'est dans ce but qu'existe le système immunitaire inné. C'est un système ancien, hautement conservé et très complexe qui protège tous les organismes contre les infections.

Cependant, ce système essentiel est détourné par des pathogènes microbiens, tels que Francisella tularensis, l'agent de la tularensis, Mycobacterium tuberculosis, l'agent de la tuberculose, ou encore le SIDA et son virus HIV, qui peuvent entraîner la mort de leurs hôtes.
Par conséquent, pour déterminer quels processus immunitaires spécifiques sont ciblés par ces pathogènes, nous devons d'abord comprendre les subtilités du système immunitaire inné.
Plus précisément, les inflammasomes sont des complexes intracellulaires multiprotéinés qui jouent un rôle majeur dans l'immunité de l'hôte contre les pathogènes microbiens. Les inflammasomes détectent la présence de modèles microbiens, qui induisent à la fois une forme régulée de nécrose, appelée pyroptose, et la libération de médiateurs pro-inflammatoires solubles, à savoir l'interleukine (IL)-1β/IL-18.
Cependant, les récentes découvertes faites au sein de l'équipe Meunier, suggèrent que l'importance des composants liés à l'inflammation est plus complexe que prévu et doit impliquer des acteurs supplémentaires et de nouvelles voies immunitaires. L'objectif global de ce projet est d'aller au-delà du rôle connu des inflammasomes dans la défense contre les infections, en étudiant les fonctions immunitaires non encore découvertes de nouveaux composants dérivés des inflammasomes.

Etienne Meunier dirige le Laboratoire de détection et d'élimination des agents pathogènes à l'IPBS. "Je suis très honoré d'avoir reçu une subvention aussi prestigieuse pour soutenir mes recherches à l'IPBS, et je suis très heureux que les travaux d'immunologie fondamentale et de biologie cellulaire que nous faisons dans mon laboratoire aient été sélectionnés par l'ERC", a déclaré Etienne.

"Les subventions de l'ERC comptent parmi les prix les plus prestigieux au monde. L'IPBS est extrêmement fiere d'avoir les jeunes chercheurs les plus talentueux et les plus prometteurs, comme Etienne", a déclaré Jean-Philippe Girard, directeur de l'IPBS.